Raccourcis système et typographique de macOS

Comme certains d’entre vous, je travaille sous macOS. Et comme tout power user qui se respecte, il y a de nombreux raccourcis clavier qui permettent d’accroître sa productivité. On ne va par reprendre les bases du ⌘cmd + c / ⌘cmd + v, mais passer en revue des raccourcis moins connus, de la typographie aux astuces du finder, petit aperçu des racourcis les plus utiles.

Typographie

Qu’on soit journaliste, développeur ou étudiant, tout le monde doit taper sur son clavier pour écrire du texte, c’est donc par là qu’on commence.

La typographie constitue tout un art. Et avant même de connaître les bons raccourcis, encore faut-il en connaître les règles.

  • En bon français, on place les accents même sur les majuscules. Si vos majuscules sont verouillées, ⇪ caps lock, c’est la même chose que pour le caractère accentué minuscule.
  • Les æ et œ s’obtiennent respectivement avec ⌥ alt + a et ⌥ alt + o.
  • Les points de suspensions, , sont un caractère à part entière et non trois points. On les obtient avec ^ ctrl + ;. Ça ne compte que comme un seul caractère sur Twitter (révolution !).
  • Le point de puce s’obtient avec ⌥ alt + ⇧ shift + ;.
  • Le point médian ·, de plus en plus fréquent avec l’écriture inclusive (heureusement, pas que) s’obtient avec ⌥ alt + ⇧ shift + f.
  • Enfin, l’espace insécable peut s’avérer asser utile. C’est avec ⌥ alt + ␣ space.

Les guillemets sont toute une histoire à eux seuls. Chaque langue a ses propres règles et ils sont également beaucoup utilisés en programmation inormatique. En voici un condensé :

  • Les guillements en chevrons « et » s’obtiennent respectivement avec ⌥ alt + 7 et ⌥ alt + ⇧ shift + 7.
  • Les simples chevrons et s’obtiennent avec ⌥ alt + w et ⌥ alt + ⇧ shift + w.
  • Les guillemets (guillemets droits) doubles et simples sont surtout utilisés en informatique et possèdent leurs touches propres.
  • Les guillemets US et s’obtiennent avec " + ⌥ alt et " + ⌥ alt + ⇧ shift respectivement.
  • Les guillemets UK et s’obtiennent avec ' + ⌥ alt et ' + ⌥ alt + ⇧ shift respectivement.
  • Enfin le guillement inverse ` possède sa propre touche. Il permet d’ajouter un accent sur une lettre pressée juste après et sert dans certains langages de programmation mais il n’est pas utilisé tel quel en typographie.

Dans le même genre que les guillemets, on a les tirets et autres traits-d’union :

  • Les demi quadratins – et quadratins — s’obtiennent avec ⇧ shift + ⌥ alt + - pour le premier et ⇧ shift + - pour le second.
  • Le trait-d’union a sa touche dédiée -. C’est en fait un tiret, trait-d’union et signe moins à la fois. Il existe en effet normalement des caractères spécifiques, pas toujours facilement disponibles.

Enfin, n’oublions pas qu’au delà des parenthèses les crochets [ et ] sont aussi souvent utilisés. Les combinaisons sont respectivement ⌥ alt + ⇧ shift + ( et ⌥ alt + ⇧ shift + ).

Voilà pour les plus courants si on respecte les règles typographiques du français. Je vous en liste cependant certains autres qu’on utilise régulièrement dans d’autres langues.

  • ¡ : ⌥ alt + 8 – exclamation espagnole ouvrante.
  • ¿ : ⌥ alt + ⇧ shift + , – interrogation espagnole ouvrante.
  • ~ : ⌥ alt + n – tilde utilisé en espagnol mais aussi en science et programmation.
  • áíóú : ⌥ alt puis lettre désirée.
  • ß : ⌥ alt + b – Eszett allemand.
  • ©, ® et ™, respectivement ⌥ alt + c, ⌥ alt + r et ⌥ alt + ⇧ shift + t.

Les symboles qui suivent sont surtout utiles en sciences.

  • : ⌥ alt + ?.
  • : ⌥ alt + =.
  • ± : ⌥ alt + ⇧ shift + =.
  • : ⌥ alt + x.
  • ÷ : ⇧ shift + :.
  • & : respectivement ⌥ alt + < et ⌥ alt + ⇧ shift + <.
  • : ⌥ alt + ⇧ shift + b – intégration mathématiques.
  • ƒ : ⌥ alt + f – fonction (maths et programmation).
  • : ⌥ alt + s – série mathématiques.
  • π : ⌥ alt + p – pi.
  • µ : ⌥ alt + m – micron.
  • Ω : ⌥ alt + ⇧ shift + q – ohm :
  • & : respectivement ⌥ alt + d et ⌥ alt + ⇧ shift + ddeltas en sciences.
  • : ⌥ alt + ⇧ shift + v – racine carrée.
  • : ⌥ alt + ⇧ shift + ù (même touche que %) – pour mille.

Je ne sais pas comment on fait (si possible) le diamètre ⌀ ni l'ensemble vide ∅ qui ne sont pas le ø (o barré). Il y a bien trois signes distincts.

Sachez aussi que pour de nombreuses lettres, un appui long sur la touche fera apparaître les différentes options d'accentuations.

Raccourcis clavier système

On passe maintenant dans un autre domaine, mais qui permet de gagner tout autant en efficacité si ce n'est plus. Le but n'est ici pas d'être exhaustif ni de mentionner les racourcis évidents que vous connaissez déjà comme le ⌘ cmd + f pour la recherhce ou autre copier, mais bien de fournir des raccourcis utiles et moins connus.

Pour ouvrir le bal, ⌃ ctrl + ⌘ cmd + ␣ space permet d'ouvrir le visualiseur de caractères. Des emojis au tiret insécable, vous y trouverez tout !

Raccourcis du Finder

  • ⌘ cmd + ␣ space lance la recherche spotlight.
  • ⌘ cmd + r ouvre le résultat de recherche sélectionné dans une fenêtre finder (si c'est un fichier ou dossier).
  • ⌘ cmd + ⌃ ctrl + ␣ space lance une recherche dans une nouvelle fenêtre finder.
  • ⌘ cmd + ⇥ tab permet de passer à l'app ouverte suivante la plus récemment utilisée.
  • ⇧ shift + ⌘ cmd + g ouvre Aller au dossier (pratique pour des chemins non accessibles par le finder).
  • ⇧ shift + fn + ⌘ cmd + ; affiche/masque les fichiers cachés.
  • ⌥ alt + ⌘ cmd + l ouvre le dossier Téléchargements.
  • ⇧ shift + ⌘ cmd + n créé un nouveau dossier.
  • ⌥ alt + ⌘ cmd + d affiche/masque le dock.
  • ⌥ alt + ⌘ cmd + p affiche/masque le chemin dans le finder.
  • ⌥ alt + ⌘ cmd + s affiche/masque la barre latérale du finder.
  • ⌘ cmd + ouvrir l'élement sélectionné.
  • ⌥ alt + ⌘ cmd + v c'est le coupé du Mac ! Après avoir copié quelque chose, cela le déplace sans le copier.
  • ⌘ cmd + ⌫ del place l'élément sélectionné dans la corbeille.
  • ⇧ shift + ⌘ cmd + ⌫ del et ⌥ alt + ⇧ shift + ⌘ cmd + ⌫ del vide la corbeille et vide la corbeille sans confirmation.

Raccourcis dans les documents

Ces derniers ne sont pas forcement l'apanage du Mac mais ne sont pas très connus. Aussi, il est bon de les rappeler.

  • ⌘ cmd + k permet d'ajouter un lien sur le texte sélectionné.
  • ⌃ ctrl + ⌫ del supprime le mot à gauche du curseur.
  • fn + ⌫ del supprime un caractère à droite du curseur.
  • fn + ⌥ alt + ⌫ del supprime le mot à droite du curseur.
  • ⌃ ctrl + k supprime/coupe le texte qui se trouve entre le point d’insertion et la fin de la ligne ou du paragraphe.
  • ⌃ ctrl + y colle le texte supprimé avec ⌃ ctrl + k (selon les logiciels).
  • ⌃ ctrl + a et ⌃ ctrl + e déplace le curseur respectivement en début et fin de ligne.
  • ⌥ alt + et ⌥ alt + déplace le curseur respectivement d'un mot vers la droite et la gauche.
  • ⇧ shift + ⌘ cmd + + et ⇧ shift + ⌘ cmd + - agrandit et réduit la sélection

Je n'ai volontairement pas spécifié les options de capture d'écran. Sur Mojave une nouvelle option fait son apparition qui permet de choisir à la volée les différents mode. Elle est accessible via ⌘ cmd + ⇧ shift + 5.

Autre raccourcis du système

  • ⇧ shift + ⌃ ctrl + power permet de verouiller l'écran (le Mac n'est pas en veille).
  • ⌥ alt + ⌘ cmd + power permet de mettre le Mac en veille.
  • ⌃ ctrl + power affiche la boite de dialogue d'extinction/re-démarrage/mise en veille.
  • ⌃ ctrl + ⌥ alt + ⌘ cmd + power redémarre le système.

En complément, vous pouvez vous référent à la doc Apple qui, elle, est exhaustive.

J'espère que cette liste vous sera utile. Comme je l'ai plusieurs fois précisé, elle n'a pas vocation à être exhaustive mais n'hésitez pas à me faire part d'oublis de taille ou de trouvailles fort utiles !

Déjà 2 réponses, rejoignez la discussion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *