Monitoring sur site d’un serveur Linux

Je me suis dis que ce serait une bonne idée de compiler dans un article quelques trucs et astuces, relatifs notamment à la surveillance de votre serveur.

C’est l’occasion d’apprendre ou réapprendre à se servir des outils inclus dans toute bonne distribution qui se respecte, mais aussi comment compléter ces outils.

Journaux

Ce que j’appelle « monitoring sur site », c’est comment surveiller son système depuis un shell. Un certain nombre de commandes existent pour nous permettre de diagnostiquer le fonctionnement de notre serveur.

Pour commencer, rien ne vaut les journaux. Concernant notre serveur, voici ceux qui sont principalement à surveiller :

  • /var/log/syslog, probablement le plus important de tous,
  • /var/log/fail2ban.log, pour surveiller ce que fail2ban fait,
  • /var/log/mail.log, pour surveiller le serveur mail,
  • /var/www/*/*/log/, pour surveiller les accès et erreurs sur l’ensemble de vos sites Internet.

Pour consulter en temps réel un journal, utilisez la commande suivante :

tail -f /var/log/syslog

Pour consulter les X dernières lignes d’un journal :

tail -X /var/log/syslog

Processus

Le monitoring sur site implique également la surveillance des processus. La commande suivante :

ps aux

Vous indiquera l’état des processus au moment où vous lancez la commande. Pour consulter l’état des processus en temps réel, utilisez la commande :

top

Il existe une autre commande, plus graphique, qui donne les mêmes informations. Celle-ci n’est en revanche pas installée par défaut sur nos distributions, il s’agit de htop. Vous devrez d’abord l’installer procédant comme suit :

apt-get install htop

# puis pour l'utiliser :
htop

Ces commandes vous informent également de l’état de la mémoire, de l’utilisation CPU, et d’autres choses encore.

Matériel

Si vous hébergez vous-même votre serveur « à la maison », vous pourrez également avoir besoin de quelques capteurs de température :

apt-get install lm-sensors
sensors-detect

De même pour les disques durs :

apt-get install hddtemp
hddtemp /dev/sd*

D’autres informations relatives à votre matériel peuvent être extraites du pseudo système de fichiers /proc :

cat /proc/cpuinfo
cat /proc/meminfo

RAID

Si vous bénéficiez d’un raid logiciel, vous pouvez consulter son état de différentes manières :

cat /proc/mdstat
mdadm --detail /dev/md0

Si vous voulez aller plus loin, vous trouverez bien plus d’informations dans mon article recensant les principales commandes Linux.

PS : Cet article provient du défunt site ingnu.fr, lequel était sous licence GPL. Je prend donc la liberté de republier certains articles (ou parties d’articles) que je trouve bien écrits et en parfaite adéquation avec ma ligne éditoriale.

Déjà 4 réponses, rejoignez la discussion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *