Hello 2018 !

1er Février, c’est déjà un peu tard pour faire un article de début d’année… Qu’importe, mieux vaut tard que jamais ! Au programme, petit bilan du blog, de mes activités et ligne directrice pour l’année commencée.

Le blog

J’ai créé ce blog en 2011 (déjà !), et pas une seule fois je n’ai parlé du blog en lui-même. Un peu plus de 6 ans de blogging donc et 140 articles publiés. Si on fait le calcul, je respecte à peu près un rythme de deux articles par mois – à peu près car il y a parfois des périodes un peu vides… Le mois dernier en est un bon exemple. Ce ne sont pas les idées qui manquent, mais plutôt le temps, qui me fait défaut.

Niveau stats, vous êtes 20 000 à venir tous les mois lire mes articles. On ne parle pas forcement de lecteurs réguliers car une grosse partie de ces lecteurs rencontrent un problème précis, confient leur misère à Google qui les dirige vers moi, et puis s’en vont.

On a quand même un bon 20% de lecteurs récurrents, en partie grâce au Journal du Hacker. Merci au passage à la communauté du JdH ! 2017 a aussi vu pas mal de mes articles republiés sur Developpez.net, c’est assez sympa, d’autant plus que les phases de corrections mènent souvent à des feedbacks intéressants.

En terme d’évolution, j’envisage d’ajouter une partie « formations ». Elle permettrait de regrouper les articles en unités logiques. C’est ainsi plus facile d’aborder un thème donné et de progresser. Quand on creuse un sujet, c’est très agréable de n’avoir qu’à se laisser guider tout en progressant, sans avoir à chercher soit même quelle doit être la prochaine étape. Pour ceux qui, comme moi, ont appris le dev en autodidactes, vous savez certainement de quoi on parle.

Par ailleurs, je comprends parfaitement que quelqu’un arrivant sur le blog pour une problématique de JavaScript, ne soit pas passionné par l’article suivant traitant de l’optimisation d’Apache ou de l’usage d’Ansible.

Je ne compte pas faire une refonte graphique complète, mais plutôt améliorer l’existant. C’est donc le moment de me faire part de vos remarques et requêtes si vous en avez :)

J’ai également la ferme intention de virer les dépendances externes que sont Google Fonts et Google Analytics. Je me plais à penser que ma navigation ne regarde que moi et ça me gonfle un peu de savoir que chaque site sur lequel je navigue partage mes moindre faits et gestes avec tout un tas de trackers. Je commence donc par balayer devant ma porte.

Vie privée

Puisqu’on parle de trackers, ça fait un moment que j’utilise quasi-exclusivement DuckDuckGo. Il y a parfois un petit !g qui se glisse lorsqu’une reqête ne donne pas les résulats escomptés, mais c’est de plus en plus rare.

Je ne sais pas si certains utilisent Qwant, j’avais essayé à un moment, mais je ne suis pas fan de l’interface.

Ça fait déjà quelques années que toutes mes données sont sur un serveur privé. J’ai d’ailleurs récemment migré ce serveur OwnCloud vers Nextcloud et j’en ai profité pour centraliser mes contacts et mes agendas sur le Nextcloud pour synchroniser mes différents appareils (smartphone, tablette, ordinateurs). C’est très facile à configurer et ça marche très bien !

J’ai aussi installé Privacy Badger dans Firefox. Je trouve le concept de la liste de blockage dynamique très intéressant. Il n’y a pas de passe droit pour les trackers « civilisés » ou pour ceux qui payent afin d’être en whitelist.

Dev

Je code maintenant principalement en JavaScript, en front comme en back. J’essaye d’avoir une approche minimaliste lorsque les projets le permettent, et de développer un code Vanilla succinct et light plutôt que de balancer une grosse lib pour écraser une mouche.

Les navigateurs supportent maintenant beaucoup des nouveaux apports de l’ES6/HTML5 et du CSS3/4, on s’en sert donc lorsque c’est possible. Côté front, si je peux me passer de framework et faire un site qui utilise des trucs sympas, comme les flexbox et les grilles CSS, c’est presque une activité relaxante.

En parallèle, j’ai aussi beaucoup travaillé avec Vue.js. Autant, lorsque le projet est light, j’ai plaisir à balancer du VanillaJS et à mettre un petit coup de Babel pour s’assurer de la compatibilité, autant pour de la webapp, j’estime qu’un framework s’impose.

C’est un réel plaisir de travailler avec Vue. On s’y retrouve facilement, on peut faire du bas niveau au besoin, c’est léger, efficace et intégrable de façon incrémentale.

J’essaye de me concentrer sur la maitrise du langage et de ses particularités plutôt que de sauter sur chaque nouvel outil à la mode. Aussi, je profiterai de 2018 pour plonger un peu plus dans l’ES7+ et continuer à apprivoiser la programmation fonctionnelle.

À propos de pƒ, même si c’est la mode et que ce paradigme a des atouts dans certaines situations, je ne pense pas du tout y passer à 100%. Surtout pas dans un langage tel que le JS, qui n’est pas fait pour ça. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi on voudrait jeter 70% à 80% des fonctions d’un langage parce que ce n’est pas « pure ». Un langage orienté objet (ou prototype) n’a pas à être travesti… Si on veut faire du 100% fonctionnel, on fait du Lua ou du Closure.

Si mes clients m’en laissent le temps, j’ai aussi bon espoir de commencer à faire joujou avec le machine learning et le deep learning. D’ailleurs, comme on parle de client, je me suis enfin décidé à m’inscrire sur Malt (anciennement HopWork).

Loisir

Le travail est un loisir non ? Comme je ne suis pas très geek dans mes loisirs, la seule chose qui a sa place ici, c’est l’acquisition d’un drone en début 2017. Je me suis bien perfectionné en pilotage, reste plus qu’à améliorer mes skilzzz en montage. Pour la peine, je vous laisse avec mon premier montage de vidéos du drone.

Déjà 8 réponses, rejoignez la discussion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *