Web analytics : tirer parti de la recherche interne

C’est un fait, nos sites possèdent aujourd’hui pour la plupart des moteurs de recherche internes. Vous savez, ce petit champ de recherche commun à tous les blogs et toujours mis en évidence sur les sites de e-commerce et les réseaux sociaux. C’est devenu un réflexe pour les internautes de taper dans la barre de recherche dès qu’ils ne trouvent pas rapidement une information en passant par le menu. Pour une petite partie d’entre eux, c’est même devenu un moyen de navigation à part entière.

Nous ne pouvons que nous en réjouir car ces données valent de l’or. Elles permettent de nous indiquer ce que veut l’internaute, son intention. Habituellement, nous devons nous cantonner à interpréter des clics, mais avec les données de recherche, il nous parle. L’internaute nous dit ce qu’il veut trouver sur nos sites.

Paramétrer Google Analytics pour récupérer les données

GA et les autres outils de webanalytics ont quelque chose de magique, néanmoins, il faut leur dire comment il doivent accéder à ces données. Dans GA, il faut se rendre dans Admin > vue > paramètres de la vue puis activer « Paramètres de recherche sur site » et enfin renseigner le paramètre de requête.

Qu’est-ce donc que le paramètre de requête me direz-vous ? Eh bien vous remarquerez en prêtant l’œil que sur la plupart des sites, par exemple sur celui-ci (WordPress), quand on effectue une recherche, cela se manifeste par un paramètre en fin d’url. Par exemple, si je cherche « analytics » sur mon blog, cela va me donner l’url buzut.fr?s=analytics. Le paramètre correspond à « s » et c’est donc cela que vous devez renseigner.

Sachez que tous les sites WordPress possèdent ce paramètre pour la recherche. Cependant, cela peut varier selon les outils que vous utilisez. Le mieux est donc de le vérifier.

Il vous faudra maintenant patienter quelques temps puisque ce n’est pas rétroactif. Analytics ne collecte les données qu’à partir du moment où il est configuré.

Interpréter les données de recherche

En observant la recherche, on comprend vraiment la volonté de l’internaute car on voit ce qu’il tente de trouver au travers des mots-clefs.

Usage

Posons-nous avant tout la question de la quantité. Si la recherche n’est pas ou peu utilisée, cela indique peut-être un problème d’accessibilité ? Le champ de recherche est-il suffisamment visible ? Sur certains types de sites, il est aussi possible que les visiteurs arrivent essentiellement par les moteurs de recherche, ne consultent qu’un article et puis, ayant trouvé l’information désirée, s’en aillent.

À l’inverse, si la recherche est énormément utilisée, cela peut signifier un problème dans la navigation du site, le maillage interne ou l’architecture du contenu. Regardez donc les termes recherchés, si un terme est sur-représenté dans les recherches c’est vraiment signe qu’il y a une forte attente de vos visiteurs vis à vis de ce sujet et qu’il est difficilement accessible autrement que par la recherche. Il faut alors penser à corriger le problème !

Qualité

De la même manière que dans l’analyse de nos landing page on utilise le taux de rebond comme indicateur de qualité. Il s’agit des sorties après recherches. Si les internautes quittent votre site juste après avoir effectué une recherche, cela peut vouloir dire deux choses :

  • votre site ne contient pas le contenu qu’ils recherchent,
  • les résultats de la recherche ne sont pas pertinents.

On continue notre exploration en observant le nombre de pages de résultats parcourues. Si ce nombre est élevé, cela signifie que ce sont vos résultats de recherche qui sont mauvais. Combien de fois êtes-vous en effet allés au delà de la première page de résultats dans votre moteur de recherche favoris ?

En dernier lieu on regarde si les recherches sont reformulées (Précision des recherches). Cela veut dire que l’utilisateur n’ayant pas trouvé de résultat satisfaisant, reformule sa requête dans l’espoir d’un résultat plus fructueux. Évidemment, si de nombreux utilisateurs sont obligés de raffiner leurs recherches, c’est encore que vos résultats de recherches ne sont pas à la hauteur.

Que le problème vienne de votre contenu ou de votre moteur de recherche, vous avez du pain sur la planche. Soit vous devez créer du contenu – peut-être même élargir votre gamme de produits si vous êtes un e-commerce – soit vous devez retravailler votre algorithme de recherche. Dans le second cas, si vous utilisez un CMS, regardez du côté des plugins.

Segmentation

Vous commencez à y être habitué, la segmentation doit commencer à devenir une seconde nature chez vous. Est-ce que les returning visitors et le trafic direct cherchent moins ? Ce sont des utilisateurs sensés connaître votre site, s’ils ne trouvent toujours pas leur contenu, il y a peut-être un problème…

Est-ce que les utilisateurs en provenance de liens sponsorisés et ceux qui arrivent sur une landing page cherchent ? Si la landing page répond à leurs attentes, il ne devraient pas avoir à effectuer de recherche. Il faudrait alors soit revoir le ciblage, soit revoir le contenu de la landing. Idem pour le SEO, si certains mots-clefs ou sources vous apportent une manne de trafic considérable, tentez de voir ce qu’ils désirent.

Il ne tient qu’à vous de trouver d’autres segments pertinents, si votre cible est large, les personnes d’un certain âge cherchent-elles plus ou sur des sujets différents que les autres ? etc.

Nous avons passé en revue les principaux points à contrôler pour commencer. À vous de jouer ! Parcourez les différents rapports abordés ici, posez-vous des questions et répondez-y. Pensez toujours en terme d’impact et d’influence puis testez.

Il n'y a pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *